Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2017-03-20T16:10:50+01:00

1990

Publié par Marie B.

Je travaillais à Paris, j'habitais dans la toute proche banlieue, une ville moche, toute de béton et où il ne faisait pas bon sortir seule. Je n'ose pas penser à ce qu'elle est devenue, sans doute bien pire. Deux ans avant j'avais trouvé un boulot de standardiste dans le 13ème, avenue d'Italie.

Arriver à Paris c'est facile quand on a vingt ans, je me suis vite mise au métro, boulot, dodo, j'avais juste un grand besoin de quitter la capitale régulièrement pour retrouver la famille et le silence. Sinon les week-end se passaient devant la télé ou à dormir, nous mangions sur le lit, pas de salle à manger à cette époque là et nous avions une prédilection pour les beignets de chou-fleur, quelle drôle d'idée.

1990... mon fils est arrivé, un beau bébé, évidemment mon meilleur souvenir de cette année là, et puis les complications normales, reprendre le travail, trouver une garde d'enfants, la vie surchargée d'une maman et les maux qui vont avec, le stress, la fatigue, les nuits sans dormir...

Voir les commentaires

2017-03-03T05:32:07+01:00

Adolescence...

Publié par Marie B.

Elle dort moins de six heures par nuit, reste accrochée en permanence à son téléphone portable, hausse le ton dès qu'elle prend la parole pour nous reprocher de ne pas l'écouter, elle a la larme facile, se dit débordée par son travail et surtout par sa vie tumultueuse. Son coeur bat trop vite, elle est si pâle !

Ma fille traverse une période difficile que je n'ai pas connue chez son frère et ses soeurs, ou bien étais-je trop occupée par les plus petits ? Nous avons pourtant mis le holà sur le téléphone à partir de 22h, mais le sommeil ne vient pas avant minuit ou plus, ses levers sont affreusement difficiles. "Je n'ai pas une minute à moi" sanglote t-elle, "j'ai trop de choses à penser et à gérer".

Ne surtout pas lui dire qu'elle doit mettre des priorités sur son travail et son sommeil, laisser sa vie tumultueuse et "sms-isée" de côté, "non c'est impossible, ou bien je n'aurai plus de vie sociale !". Ne surtout pas lui dire qu'elle devrait nous parler de ses problèmes, "non, vous n'écoutez rien et vous penserez que mes soucis personnels sont futiles !"

Elle m'inquiète beaucoup, m'énerve un peu, je suis épuisée moi-aussi.

Voir les commentaires

2017-02-23T15:33:45+01:00

Finalement j'ai acheté un rouge à lèvres

Publié par Marie B.

La Rose des Vents, une magnifique librairie en plein centre ville, la devanture ne paie pas de mine et ce matin la rue était déserte. J'ai trouvé ça bizarre d'ailleurs, trop peu de passants, trop peu de bruit pour un jeudi matin à 11h. Ce n'est pas une plainte, je ne me plains jamais du calme, surtout dans cette ville que je n'aime pas et que j'aime encore moins quand la rue est bondée. Nous sommes, mes filles et moi, des bouffeuses de livres, ce matin nous avions faim, donc direction la Rose des Vents. Très connue cette librairie, grande, belle, fournie, quand j'y entre je n'ai plus envie d'en sortir, l'odeur, le chuchotement des clients, comme si c'était un lieu sacré.

Nous étions toutes les trois hypnotisées, chacune de notre côté, fascinées par ces tonnes de papier imprimé, sur la première table tous les livres me faisaient de l'oeil mais je n'ai pas les moyens. Ma grande est ressortie avec Rousseau, Diderot et Montequieu...

Les études ! Si seulement je pouvais reprendre les miennes...

 

Voir les commentaires

2017-02-19T14:50:36+01:00

Je n'aime pas les dimanches soir

Publié par Marie B.

Je ne sais pas pourquoi je reste attachée à ce blog... J'ai dû l'ouvrir en 2006 ou un peu plus tard, pendant toutes ces années j'ai écris des tas d'articles pour ensuite les supprimer, j'ai eu des centaines de commentaires, je me suis attachée à certains blogs et à leurs auteurs. J'ai eu de grands blancs, de grands vides que j'ai mis sur le compte de ma vie trop remplie ou sur mon manque d'envie, je crois qu'en fait je ne trouvais plus aucun intérêt à mes articles, il étaient creux et ceux qui vont venir le seront peut-être aussi, on verra.

Depuis quelque temps les doigts me démangent, je veux écrire à nouveau, difficile de savoir sur quels sujets, alors je vais laisser faire mes mains parce que ce soir elles sont super actives, je n'ai pas envie de me prendre la tête mais juste de déposer ici des choses qui viennent toutes seules, comme ça, avec ma tasse de café, celle que je prends toujours quand je commence quelque chose.

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog